« …Leurs pupilles étaient comme un vaste trou béant, un abîme de ténèbres et d’horreur où se perd la lumière. Seul le désir de souiller, de détruire, prenait forme sur les visages déformés et affreux de ses esclaves de la haine et de l’autorité. Qu’ils soient hantés jusqu’au fond de leurs tombes, sans un jour de répit, pour tous les paradis perdus, les êtres anéantis, les havres de paix transformés en fournaises sous le coup des fusils, des bombes et des cris… » Sophie Cossu

War

Encre de chine et

aquarelles sur carton

70 x 55 cm






15 tirages

2.500,00 euros

http://www.sandrasaab.com

Copyright 2012 © Sandra Saab - tous droits réservés  I  @